Logo Bioversus

SES – Bioversus : fabricant français d’emballages souples au service de l’environnement !

Anticipant les changements de notre société, SES continue ses innovations en faveur de la préservation de l’environnement.
Depuis 2007, SES fabrique des emballages biocompostables (en compostage industriel).

En conformité avec la nouvelle réglementation, SES redéveloppe et étoffe ses produits en matériaux « home compost » et « biosourcés », regroupés sous la nouvelle entité Bioversus.

Bioversus est bien entendu certifié (TUV)

Suivant les nouvelles législations ou demandes des clients, SES/Bioversus continue de développer des solutions :  films de paillages courtes et longues durées, manchons pieds de vignes, bâches de protections, films flow pack…

Les gammes de produits concernent les sacs à usage unique (pour emballages primaires : pains, fruits et légumes…) ou réutilisables (cabas, bretelles…), les films de routages, les rubans de signalisation, les rubalises, les gaines et housses pour vêtements, les sacs pour doublures de caisses, les sacs déchets fermentescibles et déchets verts, les sacs pour déjections canines, les cônes à fleurs, les tabliers, les nappes….

En savoir plus sur la gamme Bioversus

Bioversus sur Packinnove à Troyes juin 2017

SES est aussi partenaire de la start-up Lactips depuis le début de leur « aventure ». 

Nous sommes ainsi pionniers dans les emballages solubles à l’eau 100% biodégradables.

Avec le rachat de SEID en février 2017, SES triple son potentiel de production dans les bioplastiques.

L’arrivée de la co-extrudeuse 3 couches permet la montée en technicité de ces emballages et permet outre l’augmentation des résistances mécaniques, de créer les 1ers films – sacs « barrières » et « bi-couleurs »

Enfin, en étant partenaire du projet Urbiofin, nous participons à la ré-inventation de l’origine des plastiques !

En savoir plus :

Note de position du Conseil National de l’Emballage – janvier 2019 : Evitons l’allégation « biodégradables » relative aux emballages

Rapport d’informations sur les bioplastiques biodégradables et compostables

Fiche technique de l’Ademe sur les plastiques biosourcés

Emballage en PLA – test de CITEO sur leur compostabilité

Le Sénat veut un bonus CITEO pour les emballages compostables

Conseil National de l’Emballage et ADEME – décembre 2017  : Contribution de l’emballage à la réduction du gaspillage alimentaire en France

Article de Huffingtonpost : Pollution par le plastique la solution existe pourtant

Article très explicite de LACROIX de juillet 2017 : Les « Bioplastiques » sont ils une solution d’avenir ?

Quelques chiffres :

  • 320 millions de tonnes de plastiques produites par l’industrie chimique mondiale (dont 60 millions en Europe) en 2015
  • 4% d’augmentation annuel
  • 25 milliards de tonnes de plastiques en 2050 (x 3)
  • 13 millions de tonnes accumulées dans les « îles de plastique » tournoyant dans les océans, et seulement 9 % des plastiques recyclés, 12 % incinérés au cours des dernières décennies.
  • 951 000 tonnes de microplastiques sont rejetés dans la mer chaque année dont une partie par les poussières de pneus (270 000 tonnes), les granulés (230 000 tonnes), les textiles (fibres des vêtements, du linge : 190 000 tonnes), les « peintures » (16 000 tonnes par l’abrasion des revêtements des bateaux, 80 000 tonnes par la dégradation des peintures de la voirie, 30 000 tonnes par l’usure des façades, la « cosmétique » (35 000 tonnes)
  • 430 000 tonnes de microplastiques entreraient dans les terres agricoles européennes chaque année (épandage de boues de station d’épuration)
  • si 10 % des plastiques du marché étaient des bioplastiques, celà prendrait 0,54 % de la surface agricole utile (SAU) de l’Europe. Ce qui est quasiment négligeable.
  • les bioplastiques ne constituent que 1 % du marché des plastiques européens
  • la fabrication mondiale des bioplastiques a mobilisé près de 150 000 tonnes de pommes de terre et de céréales, soit moins de 0,02 % de la production agricole mondiale.
  • L’argument de certaines associations selon lequel la production de plastiques biosourcés concurrencerait les terres agricoles n’est donc pas recevable.

Revue de presse d’une révolution en marche…

SES, SEID et Bioversus dans la presse :

• Emballages Magazine – sept. octobre 2019 : « Parole d’Expert » Jean Philippe Grail, Dirigeant de SES43 « Le film biocompostable pour lutter contre les déchets plastiques en blanchisserie »

• Pour emballer demain – août 2019 : Interview de Jean Philippe Grail, gérant de Stéfany Emballages et Services

• Emballages Magazine – janvier 2019 : SES développe son offre dans le compostable

• Hospitalia « 60 ans des CHU » – décembre 2018 : S.E.S. parie sur l’avenir avec des Produits Eco-conçus

• Emballages Magazine – octobre 2017 : Le film compostable passe chez le teinturier

• Hospitalia « spécial 10 ans »- octobre 2017 : Quand innovation rime avec éco-conception

• Emballages Magazine – octobre 2017 : Alliance dans les films compostables rétractables

• Le progrés – octobre 2017 : L’Etat a t il oublié leur sacs bio ? 1ère pagearticle

• Entretien Textile – juillet – août 2017 : La Parole à …

• Hospitalia – mai 2017 : L’Eco-conception, un engagement quotidien pour SES

• Emballages Magazine – mai 2017 : SES rachète SEID

• Le progrés – mars 2017 : La Société SES revient sur ses terres en rachetant SEID

• PlastiquesFlash – mars-avril 2017 : Coextrusion, biopolymères, S.E.S. mise sur l’innovation

• AuraEco – mars-avril 2017 : SES 43 des emballages écologiques fabriqués en Haute-Loire

• Hospitalia – février 2017 : S.E.S. enrichit sa gamme d’emballages biocompostables

• Hospitalia  – décembre 2016 : SES un pionner sur les solutions bioplastiques

• Le progrés – novembre 2016 : SES43 fabrique des rubalises à partir de fécule de pomme de terre

• La Commère 43 – octobre 2016 : Faire du plastique sans pétrole c’est possible

• Plastiques & Caoutchouc – septembre 2016 : Exit les sacs à usage unique

• Entretien Textile – septembre-octobre 2016 : SES innove sur l’emballage du linge

• Emballage Magazine – 26/08/2016 : SES investit dans le recyclage

•  Zoom43 – 01/07/2016 : « Interdiction des sacs plastiques : un marché florissant en devenir »

• Le Parisien – Aujourd’hui en France – 24/06/2016 : « Le plastique se met au vert »

• Le Progrès – 21/06/2016 : « SES en phase avec la loi transition énergétique »

• Emballages Magazine – 21/04/2016 : « SES parie sur le biosourcé »

• Le Progrès – 12/04/2016 : « Les sacs en plastique bientôt interdits en caisse »

• La Gazette de la Haute-Loire – 3/03/2016 :   « SES mise sur le biocompostable »

• www.lagazettedelahauteloire.fr – 05/05/2016 : Le plastique c’était fantastique ? Les industriels altiligériens témoignent sur France Inter

 

Bioversus dans la presse

Dossier-presse :

• Entretien Textile – septembre – octobre 2017 : L’emballage du linge, vers un futur plus propre
Page 1Page 2Page 3

Vidéo-presse :

• Zoomdici.fr – 25/09/2017 : Sacs plastiques : un chef d’entreprise dénonce un marché parallèle toléré

Avec notre partenaire LACTIPS !

• l’ Usine Nouvelle – 18/07/2018 : « Lactips va  industrialiser sa production de plastiques hydrosolubles et biodégradables près de Saint-Etienne » (page 1, page 2)

• l’essor42.fr – 30/08/2017 : « Lactips prépare son entrée en production »

• lyonmetropole-ecobiz.fr – 04/09/2015 : « Bioplastiques : Lactips se développe« 

• businessman.fr – 02/09/2015 : « Bioplastiques : Lactips se développe »

• lessor.fr – 30/08/2015 : « A Metrotech, Lactips révolutionne le film plastique »

 


Bioversus à la TV :

  Reportage de France 3 Auvergne le 28/06/2016 suite à l’interdiction des sacs plastiques – diffusion dans le JT de 19/20.

> Voir le reportage

• JT de France 2 le 13 octobre 2016 à 25’16

> Voir le JT

Bioversus à la télé


Bioversus à la radio :

Sur Radio Classique :
> 3mn pour la planète

Sur France Inter :

> Comment l’industrie du plastique s’adapte à la fin programmée du sac de caisse ?

> Le plastique, c’était fantastique ?